Cosmétiques: les labels bio en quelques mots

Vous vous êtes déjà retrouvé dans un rayon ou magasin bio, un produit dit « bio » dans chaque main et des points d’interrogation plein la tête ? Nous, aussi! Alors, ce petit guide de base sur les principaux labels bio est pour vous.

Les labels bio sont censés rassurer sur la qualité des produits.  Le label sur votre produit est-il fiable, est-ce réellement un label bio? Quelles sont les différences entre les diffrénts labels ? Nous essayerons d’apporter des réponses à toutes ces questions dans cet article.
Après avoir lu ces quelques mots, vous devriez tous savoir quel label bio est le plus en adéquation avec vos attentes.
Nous tenons à préciser que cette liste est non-exhaustive. Néanmoins elle présente les labels les plus connus et est donc un bon point de référence.

 

Commençons par expliquer l’intérêt des labels bio en cosmétiques

En France, aucune législation n’encadre la dénomination de cosmétique biologique. Beaucoup de marques utilise cette faille pour faire ce qu’on appelle du “Greenwashing”. Ces marques jouent sur les mots “naturel” et “bio” pour augmenter leur vente mais la part d’ingrédient bio ou naturel réellement contenu dans leur produit  est vraiment très faible. La quasi  totalité des marques de grande surface utilisent cette méthode, la palme d’or revient certainement à la marque “Le petit Marseillais”. Je vous vois vous dire “moi c’est bon j’achète en pharmacie”, mais détrompez-vous, on retrouve également ce problème en pharmacie. Des marques comme Caudalie ou encore Klorane sont bien loin d’être aussi naturelles et saines que ce qu’elles essaient de nous faire croire avec leur packaging tout vert et leurs jolies fleurs.

Deuxième constat, il est très difficile de comprendre ce que contient réellement nos cosmétiques. En France, sur tous les cosmétiques on retrouve la liste INCI (nous lui consacrerons un prochain article). Je vous explique rapidement ce que c’est pour ceux qui ne connaissent pas. Cette liste, c’est ni plus ni moins la liste des ingrédients contenus dans le produit dans un langage très technique, elle est incompréhensible pour la plupart des consommateurs.

 

Alors si vous aussi vous n’avez ni le temps, ni l’envie d’apprendre le langage INCI mais que vous n’avez pas envie de vous faire avoir par les pros du greenwashing, je vous conseille fortement de vous fier aux labels que nous allons présenter.
Le principal but des labels bio est de certifier des concentrations minimum en ingrédients issu de l’agriculture biologique ou naturel. Cependant, de nombreux labels certifient bien plus que cela. Certains vont garantir un emballage écologique, d’autres qu’aucun test n’a été réalisé sur des animaux, ou encore que le produit est Vegan… De nombreuses choses peuvent être certifiées, à vous de savoir ce que vous rechercher!

 

Le Label bio le plus répandu en France

Logo Cosmébio

• CosméBio par EcoCert : l’association Cosmébio a créé son cahier des charges en 2002 pour assurer au consommateur  avec un minimum d’ingrédient issu de l’agriculture biologique. Un produit certifié Cosmébio contient donc au minimum 95% d’ingrédients naturels, et 10% du total des ingrédients est issu de l’agriculture biologique. Ce cahier des charges interdit l’utilisation d’ingrédient issu de la pétrochimie tels que les parabens et le silicone et certifie l’absence d’OGM.

En plus de cela, Cosmébio assure que les ingrédients et produits finis ne sont pas testés sur les animaux. Par ailleurs, si le cosmétique contient un ingrédient provenant d’un animal, celui-ci doit être récupéré de façon à ne pas tuer, blesser ou même stresser l’animal. Les marques Cosmébio sont également des marques qui n’utilisent pas de plastiques tels que le PVC et le PS qui sont des types de plastiques jugés dangereux pour la santé.

Le label Européen

Cosmos

Cosmos Organique par ECOCERT. Depuis janvier 2017, ce label bio est devenu la référence en terme de cosmétiques biologiques en Europe. Il a été créé par cinq organismes très connus en Europe qui sont le label français Cosmébio, dont on vient de parler, le label allemand BDIH, le label italien ICEA, l’anglais Soil Association et l’organisme certificateur bien connu en France: Ecocert.

Je sens que j’en ai perdu quelques uns avec le mot “organisme certificateur”! En d’autres termes, c’est une entreprise indépendante qui vient vérifier que la marque et les produits sont bien conformes au cahier des charges du label. C’est à dire que la marque et les produits respectent bien leurs engagements.

Ici aussi 95% du total des ingrédients doit être d’origine naturelle. En revanche la part du bio est supérieur, puisque 20% du total des ingrédients doit être issu de l’agriculture bio. Ce label, comme Cosmébio certifie le respect de l’animal, l’absence d’OGM et un emballage éco-reponsable. Cosmos interdit l’utilisation d’ingrédient issu de la pétrochimie, et autorise seulement 5% d’ingrédient synthétique.

Un logo de plus en plus répandu :

Slow cosmetique

• Le mouvement Slow Cosmétique est de plus en plus répandu . Il prône une production et une consommation de cosmétiques naturelles, raisonnées et respectueuses de l’homme, de l’animal et de l’environnement. Cependant nous ne pouvons pas considérer cette mention comme un label bio. L’association elle-même avoue ne pas vouloir être considérée comme tel.

En effet, l’association vient récompenser des marques pour leur philosophie et leurs engagements. Mais, bien qu’elle accorde une grande importance à la composition du produit, elle ne certifie en aucun cas des concentrations bio ou naturelles. Cette mention est donc un plus, mais ne vous appuyer pas seulement sur elle pour faire votre choix!

D’autres labels utilisés en France moins connus:

Logo BDIH             

BDIH et Natrue ( Pour Natrue 3 niveaux de labellisation selon les concentrations : Cosmétiques Naturel, Cosmétiques Naturel en Part Bio, Cosmétiques Biologiques). Ces labels interdisent l’utilisation de colorants synthétiques, de parfums synthétiques, de dérivés pétrochimiques (paraffine, silicone,… ) et de matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate). Interdiction également de tester les produits sur les animaux.

 

Demeter : 90% des ingrédients d’origine agricole doivent répondre aux critères Demeter. C’est-à-dire répondre au cahier des charges de l’agriculture bio européen et au cahier des charges de l’agriculture bio-dynamique. La bio-dynamie assure la santé des sols, le bien être animal et le maintient de la biodiversité. C’est pourquoi, ce label interdit l’utilisation de matière issue d’animaux morts (comme les graisses) et les tests sur les animaux.

 

Nature&Progrès : un des labels les plus exigeant. Au moins 95% des ingrédients du produit fini sont d’origine naturelle et le maximum de ces ingrédients doit être issus de l’agriculture biologique. Interdiction d’utiliser les dérivés d’huile de palme (1er janvier 2015) ainsi que les traces d’OGM dans tous leur produits.

Attention aux “pièges”

• Vous connaissez tous le logo AB (Agriculture Biologique) et le Label Bio Européen. Ces logos sont dédiés aux aliments et compléments alimentaires. Si vous rencontrez ces logos sur un cosmétique, cela signifie que certains ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. Toutefois, cela ne donne aucune indication sur la concentration des ingrédients bio à l’intérieur du cosmétique. Ce label peut concerner un ingrédient à peine présent dans le cosmétique en question. Un conseil, reposez-le; c’est certainement une tentative de “Greenwashing”.

Fairtrade : Créé par l’association Max Havelaar, ce label certifie la juste rémunération des petits producteurs. Le produit est considéré « bio » et « équitable » seulement si ce label Max Havelaar est mis à côté du label AB. Comme le label AB, il ne donne aucune information sur les quantités d’ingrédient bio.

 

Cruelty Free et One voice :

                                                 Logo cruelty Free         logo one voice

 

Vous verrez ces logos sur de nombreux cosmétiques. Ils signifient que les ingrédients qui entrent dans la formulation du produit, et le produit lui même, ne sont pas testés sur les animaux. Attention ces logos ne certifient pas que les produits sont Vegan* et encore moins qu’ils contiennent des ingrédients bio!

*Cruelty free propose un autre logo pour cela: Cruelty free & Vegan

 

Comme nous vous l’avons dit, cette liste n’est pas exhaustive. Alors n’hésitez pas à nous faire découvrir d’autres labels bio en commentant cet article. Et surtout, s’il vous a aidé à y voir un peu plus clair, partagez-le pour aider d’autres personnes à mieux s’y retrouver parmi tous ces labels et logos!

 

Sources :

http://www.cosmebio.org/fr/charte-cosmebio.php

http://www.vedura.fr/guide/ecolabel/demeter

Présentation


http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/04/30/comparatif-labels-bio-en-cosmetiques/

http://www.agencebio.org/, http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2017/01/18/comparateur-mieux-comprendre-les-labels-bios_5064859_4355770.html

Suivez et likez nous
0

3 thoughts on “Cosmétiques: les labels bio en quelques mots

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *